Temoinages

Marc Herremans -

souffre d’interruption médullaire
J’ai voué toute ma vie à l’exercice musculaire sportif et à ma santé. Grâce aux entraînements intensifs, j’étais au top de la condition physique. Deux fois champion de Belgique au quart de triathlon, deux fois 8 e aux championnats du monde de triathlon complet et 6 e au Ironman à Hawaï.


Le 28 janvier 2002, c’est la chute à Lanzarote : j’ai le dos cassé à la hauteur des 5 e et 6 e disques lombaires. Me voilà complètement paralysé, depuis les muscles mamillaires, jusque et y compris, les orteils. Immédiatement après l’accident, je me suis remis à entraîner ce qui pouvait encore travailler, notamment les muscles pectoraux et brachiaux. À mon grand désarroi, les abdominaux et les jambes ne répondaient plus. Sans
entraînement possible, la masse musculaire fondait comme neige au soleil.


Une bonne étoile a mis Real E-MUST sur ma route. Cet appareil exerce quotidiennement les muscles dans les parties paralysées de mon corps. Après l’usage du Real EMUST, mes jambes et mon ventre deviennent extrêmement souples : suite à l’exercice des muscles et du système nerveux, l’amélioration de la ciculation du sang est patente. Le lendemain de l’emploi de l’appareil, la
tension musculaire est clairement visible, ce qui prouve que les muscles on travaillé la veille. Je sais par ma propre expérience que le Real E-MUST est très efficace. Il est à recommander à toutes les personnes, qui comme moi,
souffrent d’interruption médullaire. Marc Herremans –Wuustwezel

 

Dirk Lippinois, 57 ans de Menin
L’appareil STIM me satisfait énormément. Je suis très
content de l’avoir acheté. La douleur dans les épaules, le
cou, les pieds, les genoux et le dos a très rapidement
disparu. De plus, je me sens complètement détendu : je ne suis plus stressé. Et ma résistance à la fatigue a aussi
nettement augmenté.
Dirk.lippinois@skynet.be
0473/58.97.30.

 

 Claire Van Moffaert - patiente de la maladie de Bechterew
Les expériences d’autres thérapies ont été négatives. La médication ne
convenait pas. J’ai eu des problèmes de coagulation et des hémorragies ; Suite à des palpitations et à des perturbations de la tension artérielle, j’ai dû arrêter une thérapie au radon, dans le centre thermal de Badgastein.
J’étais dix fois plus malade après ce traitement qu’avant.

Les cures m’étaient donc interdites. Finalement, je ne me permettais plus que la kinésithérapie, la gymnastique et la natation. Chez le kiné, j’ai dû laisser tomber les traitements à la chaleur – qui me faisaient pourtant du bien – à cause
de la dilatation douloureuse des veines.


Mon kinésithérapeute étant un fervent adepte de l’électrothérapie, tester un nouveau système ne posait pas de problème. Je pouvais disposer du Real E-MUST pendant 5 semaines. La thérapie en 10 millièmes de
seconde peut se faire sans l’apport de chaleur, ce qui me convient. De nature sceptique, je me suis d’abord informée auprès du kinésithérapeute et d’amis médecins quant à un éventuel danger de l’appareil. La réponse était : aucun. Des effets secondaires ? Aucun. Une accoutumance ? La
modulation de la fréquence fait en sorte qu’il n’y en ait pas.


D’après mon expérience, l’emploi de l’appareil Real EMUST détend les muscles, aussi aux endroits inaccessibles autrement ! Il travaille en profondeur sur les vaisseaux sanguins et, à mon avis, sur une grande partie du tissu nerveux qui entoure le point traité. Mes objectifs
de départ ont été atteints : tout d’abord, me laver les dents sans avoir mal en me baissant vers l’avant ; ensuite, dormir au moins 6 heures d’affilée ; enfin, passer la semaine de vacances du kiné sans encombre. Pendant cette période, je me sentais, en général, en état de survie et je décomptais les jours. J’ai aussi testé les points d’insertion comme l’aine, les genoux et le sternum. Je voulais aussi arriver à dérouler le pied plus souplement et améliorer la mobilité de la première vertèbre cervicale.
Pour terminer, assouplir les articulations des doigts rendraient les tâches ménagères et l’écriture plus agréables.

Les résultats au bout de 5 semaines ? Il n’y a pas de miracle, mais je suis sur la bonne voie. Je souhaite continuer à prendre du temps pour être plus mobile. Ce qui est neuf pour moi, c’est l’absence d’effets secondaires du Real E-MUST. Merci à la firme Medical-tec pour cette expérience unique. Pouvoir effectuer le traitement chez soi, à un moment qui convient est certainement un avantage. Cela permet plus de régularité. De plus, il n’y a ni frais de déplacement, ni coûts supplémentaires de
traitement.


Claire Van Moffaert – Nederzwijnaerde 24f – 9052
Zwijnaarde – 0473 78 63 29 claire.VanMoffaert@vlafo.be

 

Dubaere Alberic, 80 ans
 

 J’ai acquis l’appareil Stim 200 pour soigner des crampes de la vessie. Cela faisait cinq ans que j’avais des ennuis de cet ordre. Plusieurs examens ordonnés par des
médecins et des spécialistes n’ont rien donné.


Après 3 jours d’utilisation du Stim 200, seulement, j’ai remarqué une grande amélioration. Actuellement, je ne sens pratiquement plus rien. Et la douleur due à une arthrose généralisée a nettement diminué.

L’urologue est tout à fait favorable à ce traitement. Il m’a demandé des renseignements sur la manière de se procurer le Stim 200. Il envoie même des patients chez Ozonmed.


Monsieur Alberic Dubaere, Tumulusstraat, 37, 8800,
Roeselare/Roulers. Tél.: 051 22 54 82

 

Leopold Bogaert souffre de la maladie de Bechterew

En tant que patient de la maladie de Bechterew, il m’a été demandé de tester
un appareil d’électrothérapie dans le but de soulager la spondylarthrite
ankylosante. La firme Medical-tec avait obtenu, via l’internet, les coordonnées de l’association, dont je suis membre, des personnes affectées de la maladie de Bechterew. Cette dernière a proposé à un certain nombre de ses adhérents de participer au test.


Le Real E-MUST

a été mis à notre disposition le 26 juin 2003. Après une brève présentation de l’appareil et une explication technique présentée par Monsieur Declercq, nous avons pu utiliser l’engin.


Des zones déterminées ont été traitées en fonction des demandes de chacun. Il s’agissait pour moi, de la colonne vertébrale, du cou, de la hanche et du genou. Chaque traitement quotidien durait une trentaine de minutes par endroit douloureux. Il s’agissait donc d’une stimulation locale, au moyen de la SNET (= Stimulation Neuro-Électrique Transcutanée), pendant 10 millièmes de seconde. Je n’ai pas utilisé les électrodes chauffantes.


Conclusion :
Bien que , assez sceptique au départ, je dois avouer objectivement que le Real E-MUST n’est pas un gadget. Les variations météorologiques ont moins d’impact sur me

s crises de rhumatisme, même si cet arguments fait sourire certains. Au bout d’un mois, je constate un léger progrès de ma mobilité et la
douleur s’est également atténuée. Une période d’utilisation prolongée rendrait, sans doute, les bénéfices de cette thérapie plus sensibles.

L’emploi de l’appareil n’incommode pas : vous pouvez lire, regarder la télé en même temps. Le mode d’emploi pourrait être plus clair. Mais un coup de fil a
permis d’obtenir les explications complémentaires. Cela n’a pas posé de problème. Pour terminer, je voudrais ajouter ceci : : dans la documentation
fournie avec l’appareil, il y a une lettre de la V.U.B, Section de revalidation motrice et de kinésithérapie. J’estime que des professeurs ne vont pas risquer leur réputation en recommandant un appareil qui pourrait, plus tard, apparaître
comme une escroquerie, dénoncée dans l’un ou l’autre magazine de consommateurs.

Leopold Bogaert – Pinksterbloemhof 16 – 8300 Knokke-Heist – 050 51 28 30 – pol.bogaert@knokkeheist.be

Profil : 62 ans – soigné depuis 1975 pour une spondylite – sacro-iliaque stade IV à gauche et III à IV à droite – vertèbres cervicales : raideurs – lombaires : raideurs – hanche droite : rotations externes et internes douloureuses.

Marlin Vantomme - MS patiënt
Marlin Vantomme atteint de sclérose en plaques Depuis 11ans, je suis soigné pour la sclérose en plaques. Les deux difficultés
majeures sont la marche et l’extrême fatigue. Pour la plupart des gens, les journées sont trop courtes, mais pour moi elles étaient bien trop longues. J’étais obligé de me reposer plusieurs fois par jour. Ces dernières années, j’ai essayé
tout ce qui sortait sur le marché. Malheureusement, les effets secondaires étaient trop importants pour le bienfait des produits. Je ne savais à quel saint me vouer.

Il y a un peu plus de trois mois, j’ai entendu parler du
Real E-MUST. J’ai testé l’appareil. Au bout d’un mois,
les résultats sont déjà prometteurs : la fatigue a
disparu. Mes journées se déroulent, à nouveau,
normalement. Je me déplace de plus en plus sans canne.
Or avant, je devais m’en servir régulièrement.
Pour moi, le stimulateur électrique Real E-MUST est
un véritable cadeau du ciel. L’utilisation quotidienne de


l’appareil pendant une demi heure à une heure : le jeu en
vaut la chandelle. D’autres témoignages se trouvent sur le site
www.medical-tec.be Si vous voulez me contacter, voici quelques informations à mon sujet : Je m’appelle Marlin Vantomme. J’ai 42 ans. Vous pouvez m’appeler au numéro 0486 127 445 ou par
e-mail : marlin.vantomme@pandora.be

 

Dirk De Schans - atteint de sclérose en plaques

Une sclérose multiple a été diagnostiquée en été 1991, mais j’avais déjà présenté les mêmes symptômes graves – dont des
paralysies – en 1981… à l’âge de 12 ans.

Les rémissions pouvaient, heureusement, être considérées comme positives. Au cours des années qui suivirent le diagnostique de
1991, il y eut quelques petites rechutes et puis des répits. Au
départ, je ne me suis pas rendu compte qu’après chaque crise,
les petits ennuis devenaient plus importants, tels des maux
de dos, une fatigue permanente, des problèmes d’incontinence… nécessitant une sonde.


Certains médicaments avaient des effets secondaires désagréables. J’ai appris l’existence du Real E-MUST. Les résultats de cette électrothérapie sont spectaculaires.

Depuis le début de l’utilisation de l’appareil, je n’ai plus de
rechutes et les douleurs diminuent : j’ai moins mal au
dos, je suis moins fatigué et les problèmes d’incontinence
s’atténuent… Le Real E-MUST m’est indispensable et il me
permet de faire des économies de temps et d’argent, parce que
je peux faire le traitement moimême, quand je veux, où je
veux et pendant la durée que je décide.


Nik Dewil - Paralysie
Le 10/05/2003, j’ai eu un accident de moto. La destruction des disques
lombaires D3 à D11 ont provoqué une paralysie. Assez sportif au départ, je souhaitais le rester. Je voulais aussi entretenir les muscles
paralysés. Après quelques recherches, j’ai découvert Real E-MUST. Pendant un séjour de 6 mois dans un centre de revalidation, je n’ai pu exercer les muscles paralysés et la masse musculaire s’est
fortement réduite. Cela fait 4 mois, aujourd’hui que je
m’entraîne avec le Real E-Must et l’augmentation de la masse musculaire est appréciable. Avant ce traitement, mes jambes transpiraient énormément à cause d’une
mauvaise circulation du sang. Maintenant, ce problème a
complètement disparu. Je ressens mes jambes comme
auparavant, ce qui me réjouit. Je recommande ce produit à tous.

Nik Dewil
Coordonnées : 0447/700.091
E-mail :
nik.dewil@pandora.be

Matthijs Linda

Depuis 12 ans déjà, je suis soignée
pour une forme primaire progressive de
sclérose en plaques , avec enflures du pied et de la cheville. La jambe
souffre de spasticité, de raideurs et
d’inflammation. L’emploi du real EMUST,
a nettement amélioré ma situation :
les gonflements ont diminué, moins de
raideur et plus de souplesse. Je peux à
nouveau plier la jambe ; j’ai rarement mal au pied ; ma jambe a repris des couleurs. Je me déplace sans canne
dans la maison, comme avant. Grâce à l’usage du Real E-MUST, j’ai pu éviter une opération de la hernie. L’apport
d’une chaleur agréable de cette nouvelle
électrothérapie atténue fortement la douleur.
Linda Matthijs Hoge weg, 124,

 

Maenhout John - MS patiënt
soigné pour la sclérose en plaques La force de mes jambes
s’est accrue. J’ai ainsi gagné en stabilité et je marche de manière plus assurée. Les secousses musculaires apparaissent moins souvent.


Pour plus d’information, vous pouvez m’atteindre
au numéro de téléphone 050 35 28 35 Maenhout
John – Stationstraat, 75, 8340 Damme - Sijsele
(né le 21/12/1947)